F 774 - L'AGENAIS

Tape de bouche de l'Agenais 1956.



Insigne de l'Agenais un des plus colorés (www.netmarine.net).


Jacques Marquet a lui aussi travaillé sur les escorteurs rapides, il a pris plusieurs dates pour représenter l'Agenais sous différentes configurations (octobre 2012). 






DESCRIPTION

L'escorteur rapide l'Agenais est le 14 eme escorteur de la série. Il a été mis sur câle le 03.08.55 à l'arsenal de Lorient et en service le 14.05.58. L'Agenais possède la passerelle agrandie de ses prédécesseurs. Il est le dernier à rester en service, en effet il est désarmé fin 1985 et coulé le 18 octobre 1988. Il avait servi à partir de 1979 de banc d'essais pour un sonar remorqué léger puis à effectué des essais d'écoute à très basse fréquence.

Dans sa configuration finale, l'Agenais a eu l'affût arrière remplacé par un sonar remorqué en test (voir photos ci-dessous).

La ville marraine de l'Agenais était AGEN.


L'AGENAIS

Matricule
E14
Marque de coque
F774 puis A784
Classe / type
 E52A/L'AGENAIS
Chantier de construction
DTCN à Lorient
Mise sur cale
03.08.55
Lancement
26.01.57
Prise d'armement pour essais
17.05.57
Présentation essais officiels
26.03.58
Clôture d'armement
16.03.58
Admission au service actif
14.05.58
Complément - désarmement ou réserve
30.11.85
Dernière cérémonie des couleurs
31.11.85
Condamnation
21.04.86
Numéro de condamnationQ644

HISTORIQUE

Affectations successives
31.03.58 Toulon (gasm).

14.05.58 Toulon (gasm/7e der).

?? Brest

08.11.60 Toulon (escadre/3e fer).

15.09.65 Toulon (escadre de la Méditerranée/flotte de la méditerranée/5e der).

?? 1966 Brest

01.01.79 Toulon Centre Etude Pratique du matériel naval.

Faits marquants

De Janvier 59 à novembre 61 L'Agenais participe aux opérations d'Afrique du Nord.

Comme 12 autres escorteurs rapides, il est déclaré comme unité combattante à cette occasion.

le 28.10.61 L'Agenais et le Savoyard, déroutent le cargo battant pavillon panaméen IRIGITO, celui-ci était chargé de 300 fusils mitralleurs d'origine espagnole.

28.01.68 L'Agenais participe aux recherches pour retrouver le sous-marin La Minerve, disparu avec tout son équipage en Méditerranée.

Janvier 1972 L'Agenais est désarmé pour modernisation. Est procédé alors au remplacement de son sonar de veille Hautes Fréquences (DUBV1) par un sonar Basses Fréquences (DUBV24).

Mai 1975 En compagnie de l'escorteur d'escadre GUEPRATTE, l'Agenais fait une croisière en mer Noire.

Février à mai 1977 Il participe avec l'escorteur d'escadre CASABIANCA à la mission "Sargasse 4" en Atlantique sud.

15.12.78 L'Agenais est refondu en bâtiment d'expérimentation pour les essais du DSBV V61, qui est un sonar léger remorqué (SOREL) dont l'installation entraîne la suppression de l'affût de 57 mm arrière. L'Agenais prend alors le numéro de coque A784.

1980 L'Agenais sert aux essais ETBF (écoutes très basses fréquences à la place de l'Aunis.

28.11.85 La dernière sortie de l'Agenais se termine par une escale à Nice.

fin 1985 Il est désarmé, puis il sert de brise-lames à St Mandrier en 1986.

1987 L'Agenais est en attente Quai Noël à Toulon.

19.10.88 L'Agenais est coulé en Méditerranée par un missile AM 39, qui a été tiré par un Super Etendard du porte-avions FOCH.

Il repose par 2500 m de fond.

Les commandants de l'Agenais.

CC DURVILLE
15 avril 1957
 CC BERAUD
5 février 1970
CC DERLOT
22 août 1958
 CC PICART
26 juin 1971
CC GAUTIER
23 décembre 1959
CC BONNOT
5 octobre 1972
CF ESTIENNE
26 novembre 1960
CC GUINARD
16 avril 1974
CF JOIRE-NOULENS
27 novembre 1961
CC BISEAU
27 octobre 1975
CF DEGOVE
10 novembre 1962
CC VAN HEMELRYCK
2 juin 1977
CC LAFEUILLE
4 novembre 1963
CC HUBERT
22 août 1978
CF SABATIER
13 mai 1965
CC BOYER
29 janvier 1980
CF HIERONIMUS17 mai 1966CF COUDERC27 juillet 1981
CC VIDAL de la BLACHE21 mai 1967CC MOUILLERON17 décembre 1982
CC ROITEL27 septembre 1968CC FROSSARD30 mai 1984

PHOTOS

........................L'agenais lors d'un transfert de courrier avec le Béarnais - 1974... ... ... ... ... ...