F 775 - LE BEARNAIS

Tape de bouche du Béarnais - 1956.








Insigne du Béarnais, tel qu'il à été déposé auprès du Service Historique de la Marine (décision n° M617 du 10/10/57).







DESCRIPTION

L'escorteur rapide le Béarnais est le 15 eme escorteur de la série. Il est du type "l'Agenais". Il a été mis sur câle le 15.12.55 et en service le 19.09.58. Le Béarnais possède la passerelle agrandie de ses prédécesseurs. Il a connu une longue carrière, et à été coulé comme cible en novembre 1985.

La ville marraine du Béarnais était PAU.

Le BEARNAIS

Matricule
E15
Numéro de coque
F775
Classe / type
ER E52A/L'AGENAIS
Chantier de construction
DTCN à Lorient
Mise sur cale
15.12.55
Lancement
26.01.57
Prise d'armement pour essais
17.08.57
Présentation essais officiels
Clôture d'armement
17.09.58
Admission au service actif
18.10.58
Complément - désarmement ou réserve
04.1979
Dernière cérémonie des couleurs
01.06.79
Condamnation
24.04.80
Numéro de condamnation Q602

HISTORIQUE

Affectations successives
17.40.58 Toulon (gasm).

01.11.61 Toulon (escadre/3eme flotille d'escorteurs rapides).

15.09.65 Toulon (escadre de la méditerranée/flo.Méd/5eme division d'escoreturs rapides).

Faits marquants

14.06.1959 Le Béarnais participe au rassemblement de la flotte à Mers-el-Kebir.

de janvier 59 au 27.12.61 Il participe avec les autres escorteurs rapides aux opérations d'Afrique du Nord.

En 1959, pendant les opérations d'Algérie, le Béarnais entre en collision avec l'escorteur Kabyle dans le port d'Oran,(Arrière enfoncé et une hélice touchée), ensuite dans le port de Bône, collision avec un cargo (tube lance-torpilles faussé).

7.04.59 Le Béarnais arraisonne le cargo tchèque Lidice qui transportait 581 tonnes d'armes et de munitions. Le cargo est arraisonné au large de Gibraltar, puis ramené à Mers-el-Kébir où il est déchargé. On y trouve 4000 caisses contenant 2000 mitrailleuses MG 42, 6000 fusils Mauser et 12 millions de cartouches. Sont également saisis des camions de marque tchèque et du matériel sanitaire. Sur chaque caisse retrouvée était imprimé "Vietnam Shipping Agency - Haiphong", destinaire (supposé !?) de ce matériel.

Comme 12 autres escorteurs rapides, il est déclaré comme unité combattante pour ces opérations en Algérie.

fin mars à fin mai 1960 Le Béarnais rallie avec l'escorteur d'escadre Cassard, le port de Singapour via Djibouti et Colombo. Ils y participent à des exercices avec des bâtiments britaniques. Le Béarnais rentre en France par Saïgon et l'océan Indien.

le 11/10/1962 au cours de l'exercice "LINOIS", le Béarnais aborde le Lorrain. Il y a 3 morts sur le Lorrain et beaucoup de dégats dont la tourelle n°3 qui est tombée à la mer. Pour plus de détails -> accident Lorrain/Béarnais.

le 04/02/1965 le Béarnais est abordé par le cargo italien Marsiglia. Le Béarnais faisait un transfert de matériel avec le Surcouf, le cargo n'a pas répondu aux lumières ni sirènes. le choc a été assez important, le cargo est monté sur babord à l'avant de la passerelle, mais il n'y a pas eu de blessés -> abordage Béarnais-Marsiglia.

28.01.68 Il participe aux recherches pour retrouver le sous-marin La Minerve, perdu au large de Toulon.

Février à juillet 1973 Le Béarnais accompagné du Gascon est en océan Indien, basé à Djibouti. Le trajet se fait en contournant l'Afrique, car le canal de Suez est fermé depuis la guerre Israélo-arabe de juin 1967.

12.07.76 Le Béarnais participe avec le reste de l'escadre de la Méditerranée, à la revue navale. La flotte est présentée au Président de la République, Valéry Giscard d'Estaing embarqué sur le porte-avions Clemenceau.

De février à mai 1978 Le Béarnais participe à la mission "Sargasse 6" en compagnie de l'escorteur d'escadre Le Vauquelin dans l'Atlantique sud.

01.06.79 Il est mis en attente (réserve spéciale), puis en attente comme cible.

18.11.85 Le Béarnais est coulé comme cible en Méditerranée.

Les commandants du Béarnais.

CC PUTZ
27 juillet 1957
CC LEFEBVRE
17 janvier 1968
CC COEFFIN
31 octobre 1958
CC BREM
10 février 1969
CC BESANCON
30 décembre 1959
CC LABOUERIE
4 mai 1970
CC DELOM
7 novembre 1960
CC TURCAT
4 novembre 1971
CC AUSSEUR
8 novembre 1961
CC REMY
19 mai 1973
CC ULLMANN
22 juin 1963
CC GUILLOT
20 novembre 1974
CF GRIMAUD
9 janvier 1965
CC MONAQUE
21 mai 1976
CF SEVAISTRE
11 janvier 1966
CC SERIZIER
28 octobre 1977
CF PRANGE
14 janvier 1967
..

PHOTOS

................. .. .. .. .. ..