F 768 - LE LORRAIN

Le 14 juin 1959, a eu lieu au large de Oran-Mers-el-kebir, le plus grand rassemblement de la flotte française depuis la fin de la guerre Cliquez chez NETMARINE pour plus d'informations.

Ci-dessus, on peut admirer le Lorrain en chef de file des escorteurs rapides, qui ne sont pas moins de sept à être envoyés pour ce défilé naval (photo René Bail via Daniel Bonnerue).



Une autre photo prise le 14 juin 1959, vue de babord de la ligne de file babord (photo René Bail, via Daniel Bonnerue).



Toujours le Lorrain, dans sa tenue "colorée", les escorteurs naviguent sur deux files, il n'est pas possible d'identifier les autres dâtiments. Ces trois photos ont été prises par René Bail embarqué à bord d'un hélicoptère de la marine alors qu'il était photographe (photo Réné Bail via Daniel Bonnerue).

Il y a 50 ans débutait ce qu'il allait s'appeler la guerre d'Algérie. La marine nationale n'a pas joué le premier rôle durant la guerre d'Algérie, mais n'en a pas moins était très importante, ne serait-ce que pour les différents transports mais aussi pour la surveillance du traffic maritime, en particulier pour éliminer le traffic d'armes vers les insurgés, à ce propos ils ont par exemple intercepté les cargos Slovenija (Yougoslavie), Lidice (Tchécoslovaquie) et Granita (Danemark). Tous les escorteurs rapides ont à tour de rôle effectué un ou plusieurs séjour en Algérie. Ils seront le plus souvent basés à l'Unité Marine d'Oran. L'aéronautique navale et les fusiliers marins y ont joué également un grand rôle.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous reporter (entre autre) à l'excellent article que René Bail (l'auteur des photos ci-dessus) a écrit dans la revue "MARINE guerre et commerce" n° 50 de juillet/août 1997, il est peut-être possible de ce procurer celle-ci auprès des éditions MARINE Magazine.

"Retour à la description "