F 778 - LE VENDEEN

Michel Le Fur a embarqué sur le Vendéen comme aspirant en 1963. Il a donc véçu en direct les évènements de l'échouage du bateau sur un rocher de la Maddalena en Sardaigne le 17 octobre 1964. Il nous envoit d'autres clichés de l'évènement. Merci à lui pour cette contribution. Cette vue aérienne nous donne une bonne idée de la position pour le moins délicate du moment. (Photo Michel Le Fur - 1964)












Une autre vue aérienne, à babord arrière du Vendéen, la mer semble bien plate, sans doute des écoulements d'hydrocarbures ont dû avoir eu lieu lors du choc. (Photo Michel Le Fur - 1964)


























Les secours sont arrivés et une infrastructure de sauvetage est en train de se mettre en place, ces îlots sont dans les eaux italiennes, je présume que ces bateaux le sont aussi. On peut voir à gauche de la photo un bateau-grue qui a déjà enlevé l'affût double de 57mm avant afin d'allèger le Vendéen, l'affût se trouve sur le pont derrière la grue. (Photo Michel Le Fur - 1964)














Une autre vue des secours. A babord milieu, une citerne flottante semble recueillir les liquides machine, gazoil et mazout, l'affût de 57mm arrière est aussi enlevé ainsi que les tubes lance-torpilles, toujours pour rendre le bateau plus léger. (Photo Michel Le Fur - 1964)



Une partie de l'équipage pose pour les photographes. Plus sérieusement, le choc a occasionné des voies d'eau, une manche évacue l'eau par dessus bord. (Photo Michel Le Fur - 1964)



Cette photo doit dater du début de l'accident car l'affût avant est encore en place. Le choc semble s'être produit au niveau babord d'un des postes équipage avant. Un cable en acier part du bateau vers un des rochers, sans doute pour limiter les mouvements du Vendéen. (Photo Michel Le Fur - 1964)




Le Vendéen reçoit le secours du "Commandant Robert Giraud", que l'on voit à gauche. C'est un ancien dépanneur d'aviation allemand. Ce bateau était équipé d'une grue de 18 mètres de portée et capable de soulever 18 tonnes. Il a été mis en service en décembre 1941 et transféré à la France après la guerre, son ancien nom était "Immelnann". (Photo Michel Le Fur - 1964)



Pour finir une vue d'ensemble du site où c'est passé l'échouage. On aperçoit à gauche le Vendéen en posture pour le moins inconfortable, mais je tiens à rassurer les âmes sensibles, il continuera une belle carrière. Encore merci à Michel Le Fur pour ces très belles photos. (Photo Michel Le Fur - 1964)

"Retour à la description "